mardi 16 octobre 2012

La rencontre JadIDD 2012 : un séjour riche en échange, en débat, et en partage !

Les jeunes de Khamsa ont participé à deux rencontres d’associations au Maroc. La première rencontre, organisée à Saidia, les 4 et 5 octobre par Immigration Développement Démocratie (IDD) avait pour objet : «  Quand les jeunes se bougent pour le changement ».
IDD est un réseau d'associations d'immigration marocaine en France. Chaque année elle regroupe la jeunesse impliquée dans ce réseau, dans le cadre des rencontres JadIID. Ces rencontres ont pour objectifs de renforcer la participation et le rôle de la jeunesse au sein du réseau IDD et de ses associations membres et partenaires.

La deuxième rencontre a eu lieu dans le cadre du Forum Social sur les Migrations, à Oujda du 6 au 7 Octobre. 400 participants, représentant 110 ONG (Organisation Non Gouvernementales) venant du Maroc, de la Tunisie, de l’Algérie, de la Lybie, de la Mauritanie, de la France, de l’Espagne, de la Belgique, du Cameroun, du Niger, … se sont réunis autour de la thématique : « Migration et libre circulation au Maghreb ».


Le contenu de la première rencontre, JadIDD, a été riche pour les jeunes de Khamsa. Au programme : il y a eu une restitution d’enquête sur l’engagement, réalisé auprès des associations appartenant au réseau IDD (France- Maroc). Ceci a donné suite à un débat et des échanges entre les participants, à partir des différences et points communs trouvés dans les réponses des français et des marocains.
Une table ronde autour de la question : «  Pourquoi et comment les jeunes s’engagent », a été enrichie de la présence de plusieurs intervenants :

  • Sofiéne BELHAJ( Tunisie): Association des blogueurs tunisiens
  • Jihade FATCHATI ( Maroc) : Mouvement du 20 Février
  • Abdallah ZNIBER ( France) : Membre d'IDD, ancien membre de l'UNEM
  • Association nationale des diplômés chômeurs, Oujda ( Maroc)
  • François MOREAUX( délégué général, France) : étudiants et développement
  • Abderhamane ALIFRANI (Maroc) : conseil des jeunes de Tamanarte
  • Omar DIOUACH( France) : conseil des jeunes d'Angers de la ville d’Angers

Pour favoriser la cohésion entre les différentes associations, une soirée interculturelle a été animée par les groupes «  Stratégie de paix »  de Nancy, « Kwal » d’Angers, ainsi que d’autres artistes locaux.
Le lendemain, les jeunes se sont répartis dans huit ateliers :
  • 1. L’égalité Homme/ Femme
  • 2. L’engagement par le volontariat/ bénévolats
  • 3. Les conditions de vie des jeunes : Les différences Rural/ Urbain
  • 4. Partenariat association françaises/ associations marocaines
  • 5. Le dialogue et la mixité intergénérationnelle
  • 6. Les besoins spécifiques et préoccupations des jeunes
  • 7. Nouvelles formes d’expression et de débats : Les NTCI et réseaux sociaux
  • 8. Atelier écriture avec Stratégie de paix et Kwal
Les participants ont restitué à leur façon les échanges nées de leurs ateliers (vidéo, pièce de théâtre, discours).
La première partie de ces rencontres s’est clôturée par la visite de Saidia en petit train !


La réflexion des jeunes ne s’est pas arrêtée à ces thématiques, car ils ont apporté leur contribution lors du Forum Social Maghrébin. Ils ont participé aux ateliers de ce forum, pour échanger leur vision sur la situation avec leur regard « jeune ».
Cette manifestation s’est distinguée par une séance plénière «  Le Maghreb des peuples : espaces de solidarité » et des travaux d’atelier répartis sur 5 axes : ARCI, Migreurop, charte mondiale des Migrants, Femme et migration, Fermeture des frontières algéro-marocaine et liberté de circulation.
La question du coût du non-Maghreb sur les plans économiques, sociaux, culturels et même psychologique a été évoquée. En effet, ceci représente une perte énorme pour le présent et l’avenir des peuples de la région. Pour revendiquer l’ouverture des frontières, les participants du forum se sont rendus à la frontière Maroc-Algérie pour manifester dans la paix.

Au terme des travaux de cette manifestation, une déclaration finale a été arrêtée : la déclaration d’Oujda, « Un autre Maghreb et une autre politique migratoire sont possibles ».
Pour retrouver le texte dans son intégralité : cliquez ici

Ce séjour a permis aux jeunes de rencontrer les ONG de tous les pays et de s'ouvrir sur des nouveaux problèmes sociétaux. Les jeunes étaient actifs dans différents ateliers et débats, ce qui a permis un séjour riche en émotion mais aussi en rencontres. La Khamsa team remercie les organisateurs de ce voyage et toutes les associations du réseau IDD.

Nous vous laissons avec quelque photos du voyage:
Restitution de l'atelier 3


Restitution de l'atelier 4
Restitution de l'atelier 8



 
Visite de Saidia en petit train
Frontière Zouj Beghal

Police de la Frontière

Manifestation à la frontière
Déclaration d' Oujda

Manifestation a la frontière
Forum Social sur la Migration

Table ronde sur
 " Le Maghreb des peuples: espaces de solidarité"

Table ronde sur
 " Le Maghreb des peuples: espaces de solidarité"










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire