vendredi 4 janvier 2013

REGARDS DE MIGRANTS, l'exposition et son vernissage


Dans le cadre de la journée internationale des Droits des Migrants l'association Khamsa a proposé :

Le Mardi 18 Décembre 2012 dernier, le vernissage de l'exposition "Regards de Migrants" que l'association a réalisé durant l'année. Cette exposition a pour but de mettre la lumière sur différents parcours de migrants vivant aujourd'hui dans l'agglomération Nancéienne.

Ainsi, une dizaine de photographies grand format ont été suspendues dans le hall de la Médiathèque Jules Verne à Vandoeuvre ainsi que quelques extraits des témoignages recueillis. Afin de rendre plus vivant notre exposition, plusieurs témoins ont accepté de nous mettre à disposition des objets symboles de leur départ ou de leurs pays d'origine, vous pouvez les découvrir dans le hall de la Médiathèque de Vandoeuvre.

Après un mot de notre Présidente et de l'adjoint à la Culture de la Ville M. Faïq , nos invités ont pu découvrir les témoignages de Pape et de Selma mis en scène par Anne Laure et Rémy passionnés de théâtre et bénévoles à Khamsa. Nous avons aussi découvert le texte "Hommage aux rêveurs" écrit par Stratégie de paix et inspiré de plusieurs témoignages de notre exposition.

Voici quelques photos du vernissage :

Photos et objets


Salomon et Astira Vincent











Merci à Hakima, Galina, Selma, Marie Estelle, Moustapha, Mahmut, Pape, Rafik, Rahim, Azzam...Merci aux associations : A TA TURQUIE et Tricot Couture Service...

L'exposition sera à nouveau présentée lors de différentes manifestations dans l'agglomération Nancéienne et donnera lieu à l'écriture d'un livre courant 2013.


Hommage aux rêveurs…

Stratégie de Paix
Vernissage expo « Regard de Migrants », 18 décembre 2012.

Allez, laissez-vous guider, ils vont vous conter des histoires,
Celles de celles et ceux qui ont quitté leurs territoires.
Ces histoires sont, si souvent mises sous silence.
Elles sont intrigantes et aussi denses que le parcours d’un migrant.

Ce soir, un message sera passé à qui souhaite l’écouter.
La mémoire de toutes ces silhouettes n’est pas prête d’être étouffée.
Attention, je ne parle que d’une mémoire vivante,
Qui s’alimente du mélange entre les natifs, les descendants d’immigrés et les primo arrivants

Finalement, je me dis qu’on est peut-être un peu tous un peu tout ça.
Ce que nous sommes, qui le sait ? Ce qui importe,  c’est la route que l’on trouvera.
D’habitude, j’ai pleins de choses à dire mais là j’aimerai lire, j’aimerai entendre.
A vrai dire, j’aimerai vivre ensemble !

Ces témoignages bruts parlent d’eux-mêmes,
La plupart partent de rêve, que sont tombés plus bas que terre mais se relèvent.
Hommage à tous les rêveurs de cette planète, qui drainent la poussière,
Qui chaque jour, passent les frontières et créent des passerelles.

Hommage à tous ceux qui transmettent leur parcours de vie.
Maintenant c’est à vous de lire, ou peut-être à vous de vous livrer !
Que mes gamins ne foulent pas cette terre sans savoir les espoirs qu’elle porte
Que chacun de nous fasse ce qu’il peut faire pour que cet héritage ne reste pas lettre morte.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire