vendredi 28 avril 2017

Les Trophées du Fair-Play

Ce mercredi 26 avril 2017 s'est déroulée la 10ème édition des Trophées du Fair-play, organisée par Meurthe-et-Moselle Habitat et l'AS Nancy Lorraine, au parc des sports de Vandoeuvre.


Ainsi, c'est une douzaine d'enfants de Khamsa qui ont pu participer aux différents tournois de football et ateliers mis en place pour les sensibiliser aux valeurs citoyennes, durant tout un après-midi.
Dès leur arrivée sur le terrain, les organisateurs ont distribué à chaque enfant un tee-shirt portant le logo de la rencontre et qu'ils ont porté tout l'après-midi.
L'équipe "Tunisie" des 6-7 ans

Les enfants, répartis par tranches d'âge, ont disputé des matchs de football de 15 minutes.
Après un rapide rappel sur les règles du jeu, ils ont pu se lancer à la conquête du podium et ainsi pouvoir jouer la finale qui se déroulera le 17 mai au stade Marcel Picot.
Les enfants se sont tous donnés à fond durant les matchs et ont adoré y participer.
Mais, les autres équipes, plus expérimentées pour la plupart, ont eu raison de nos petits footballeurs en herbe qui ont vite été éliminés.

L'équipe "Real Madrid" des 8-9 ans


 
A l'extérieur des terrains de foot, avait été installé un "village citoyen" que les enfants pouvaient visiter entre deux matchs. 
Chaque groupe a déambulé parmi les divers stands tenus par des associations qui notaient sa participation, au fur et à mesure, sur sa feuille de route. 
 


Les enfants de Khamsa ont pu être sensibilisés, entre autres, aux règles de bonne conduite dans les sports avec l'ASNL, au tri sélectif avec la CLCV de Vandoeuvre, au handicap avec Handi'Chien et à l'environnement avec World In Harmony. Tous ont d'ailleurs été ravis de retrouver Jérémy Richard, un de nos partenaires, sur ce stand.




L'après-midi s'est clôturé autour d'un goûter distribué par les organisateurs et une flash mob dirigée par l'association Resperance. 
Des joueurs de l'ASNL, présents pour l'occasion, se sont également prêtés au jeu de la flash mob avant la séance de dédicace. 

La pluie et le froid n'ont en rien entamé la joie et la motivation des enfants sur le terrain. 
Ce fut en somme, un bon après-midi sportif et ludique.






lundi 24 avril 2017

Air chaud, éoliennes et énergies

Les ateliers scientifiques des Lundi 10 et Vendredi 21 avril ont abordé des notions très importantes que l'on a tendance à oublier : l'air et le vent. 
Le 10 avril, les enfants ont pu comprendre le mécanisme de l'air chaud/l'air froid et le 21 avril, ils ont pu comprendre ce qu'est le vent et son utilité grâce à des animateurs de l'association "Les Petits Débrouillards". 



 Au programme du lundi 10 avril : des expériences et de la réflexion autour de l'air chaud et de l'air froid. A l'aide de démonstrations, les enfants ont compris pourquoi l'air chaud est plus léger que l'air froid. 

L'animateur a ensuite poussé la réflexion pour aborder (de manière très simplifiée) la notion de molécules d'air agitées ou au repos avec un schéma. 

Les expériences comprenaient de l'eau très chaude et des sachets de thé brûlés ; elles ont donc été réalisées par l'animateur mais cela n'a pas empêché les enfants d'être émerveillés par la science.




 
L'expérience du sachet de thé vide brûlé a fait l'unanimité !
En le vidant et en le dépliant de manière à avoir un cylindre debout puis en l’allumant à son sommet, l'air contenu dans le cylindre va chauffer au point que lorsque le sachet de thé a presque fini de brûler, l'air chaud qu'il contient fait voler les cendres restantes devenues trop légères. 





        
Ce qui donne une surprise pour les enfants et une belle illustration des possibilités de l'air chaud.
De plus, il est très amusant de voir les réactions des enfants.





Pour l'après midi du 21 avril, nous avons pris contact avec des bénévoles de l'association "Les Petits Débrouillards". 
Ils sont venus présenter un atelier qui va plus loin dans la thématique de l'air mais qui aborde également les thématiques du développement durable, de la consommation des appareils électroménagers et des énergies renouvelables, notamment l'énergie éolienne.


Les membres des "Petits Débrouillards" ont tout d'abord expliqué le fonctionnement d'une éolienne, à l'aide de petites expériences où les enfants ont pu intervenir ;  une avec un petit moteur relié à une pile (pour l'énergie électrique), une autre avec un moteur relié à un autre (pour l'énergie mécanique) et une dernière lampe reliée à une roue, que les enfants ont fait tourner. Les bénévoles ont expliqué que l'énergie mécanique du vent pouvait alimenter une lampe en énergie électrique.




Ils ont enchaîné avec un débat mouvant (à l'extérieur) qui portait sur la consommation en électricité des appareils de tous les jours.
Ce débat a été suivi d'un jeu de cartes sur le même thème. Cela a permis aux enfants d'apprendre les bonnes habitudes de consommation électrique.






Avant de passer à une fabrication...




En effet, pour finir, les membres des Petits Débrouillard ont montré comment fabriquer son éolienne en papier. 
Les enfants se sont amusés à la faire tourner et ont pu la rapporter chez eux.





Un souffle de savoir pour ces après-midis, et comme Khamsa proposera à nouveau des ateliers avec "Les Petits Débrouillards", ce n'est qu'un au revoir ! 






Lien vers le site des Petits Débrouillards : http://www.lespetitsdebrouillards.org/?rub=reseau&region=17


mardi 18 avril 2017

Challenge Batigère


Vendredi 14 Avril a eu lieu, au square de l'Embellie, la 23ème édition du Challenge Batigère, une journée entièrement consacrée au basket. 

Ainsi, nous avons emmené une douzaine d'enfants de l'association qui ont pu participer à cette journée sportive à travers des ateliers de découverte du basket et de loisirs.





La matinée était dédiée à plusieurs ateliers autour du basket.
Les enfants étaient répartis en groupes lors d'ateliers de 30 minutes ; ils ont pu s'entrainer à mettre des paniers ou encore à dribbler.
Puis, ils ont joué des petits matchs en équipe. 

A la fin de la matinée, tous les enfants se sont vus offrir un tee-shirt.










Durant la pause de midi, nous avons profité du beau temps en pique-niquant dans l'herbe avec des parents présents.

En attendant la reprise des activités,  nous avons voulu mettre en pratique ce que les enfants avaient appris le matin en improvisant une mini partie de basket.



Durant l'après-midi, les enfants ont pu participer à des jeux de société et des loisirs créatifs (notamment avec la confection d'un jeu de basket en carton) proposés par des associations participantes.
Un atelier maquillage/tatouage a même été mis en place pour l'occasion.


















 Pour les plus grands, l'après-midi était dédié aux tournois 3x3 de 10 minutes.
Ainsi, Mohammed et Wassim ont disputé plusieurs match ; ils sont même arrivés jusqu'aux quarts de finale mais ont été éliminés par des adversaires plus expérimentés.
Ils nous ont fait part de leur souhait de participer de nouveau à la rencontre et faire mieux l'année prochaine.

Les équipes qualifiées en demi-finale se retrouveront le 20 mai prochain, à Maizières-les-Metz, pour disputer la finale.   

Tous les participants ont passé une très bonne journée sous le signe du sport, du fairplay, du partage et de la bonne humeur.







Sur un air de printemps


Pour la troisième année consécutive, Khamsa, en partenariat avec le collectif Inter associatif, a participé à l'organisation d'une journée sur le thème du printemps pour les enfants de leurs structures respectives.
Cette année, cette journée a eu lieu le jeudi 13 avril 2017 au parc du Charmois à Vandoeuvre.

Les 10 enfants de l'association Khamsa ont pu ainsi suivre un parcours riche en loisirs et découvertes à travers divers ateliers.














 Durant la matinée, ils ont pu créer des petits animaux ou insectes en bois et ont participé à différentes animations proposées par des jeunes ayant le BAFA telles que le jeu du béret ou celui des mimes.











Lors de la pause du midi, nous avons pu profiter d'un pique-nique dans le parc où des parents nous ont rejoints. 
Ce fut un agréable moment de détente et de partage.






Puis, les enfants ont repris le chemin des ateliers. Ainsi, durant l'après-midi, ils ont pu découvrir les  animaux appartenant à l'animatrice de l'atelier "animaux voyageurs" (lapins, poules, moutons, chevreaux, ...). Ils ont également eu la possibilité d'entrer dans l'enclos pour les caresser, ce qui en a ravi plus d'un.



















Enfin, tous les groupes se sont retrouvés pour une séance de danses collectives.
Tous les enfants avaient appris (en amont dans la journée) la danse de la pluie et une danse traditionnelle country qu'ils ont reproduites avec les personnes âgées de la maison de retraite du Charmois.

La journée s'est clôturée autour d'un grand goûter.
Tous les participants ont passé une agréable journée et les enfants sont rentrés avec pleins de souvenirs.

Article paru dans l'Hebdo 54 :



lundi 10 avril 2017

En route pour le chantier Maroc 2017

Nous sommes vendredi 07 avril et le grand départ est enfin arrivé !





Les valises pleines de "cadeaux" (livres, tee-shirt, spécialités lorraines, ...), les jeunes n'attendent plus que le feu vert de Mme Sidot de l'association Envol pour charger les minibus.









 



Puis c'est le départ vers l'aéroport d'Orly. Le trajet est long mais c'est l'occasion de prendre des photos ... ou de dormir. 











Une fois à l'aéroport, l'excitation se fait ressentir. L'arrivée au Maroc est de plus en plus proche. Là-bas, nos jeunes rencontreront des jeunes des associations marocaines pour débuter le projet.

Ils auront pour mission d'aménager une salle de classe pour des enfants en maternelle et une salle destinée à des cours d'alphabétisation pour les femmes du village.
Ils réhabiliteront également la bibliothèque du village et aménageront une place publique devant le bâtiment de l'association locale.





Un gros projet qu'ils ont tous hâte de démarrer.
Nous leur souhaitons un bon voyage et bon courage !!



jeudi 6 avril 2017

On en parle dans la presse


Dans le cadre de notre projet "Jeunes, Citoyens et Solidaire", l'une de jeunes du chantier jeunes se déroulant au Maroc a sollicité l'école de Nomény pour un don de livres. En effet, un groupe de jeune se préparent à partir pour réaliser un chantier solidaire dans la région d'Agadir lors des prochaines vacances de pâques. Ils emporteront dans leurs bagages plusieurs de ces livres pour en fera don aux enfants qu'ils rencontreront durant leur séjour. 

Khamsa a la main verte

Dans le cadre du projet NENA, les ateliers des mercredis 29 mars et 5 avril étaient consacrés à l'éveil à l'environnement. Lors de ces deux ateliers, il s'agissait de sensibiliser les enfants en les informant sur le thème du recyclage, "la faune urbaine" et à la fabrication d'un lombricomposteur.

Les nichoirs des enfants
Le 29 mars, les enfants ont pu fabriquer des nichoirs pour les oiseaux du quartier, à l'aide de matériaux collectés auprès de leurs familles. A l'aide d'un diaporama, Amandine a revu  avec eux les différentes espèces d'oiseaux qu'ils avaient pu observé sur Vandoeuvre, tels que les corbeaux, les pigeons, les moineaux, les étourneaux...

 




 
Collaboration entre primaires

Suite à ces explications, les enfants ont fabriqué, par petits groupes, trois nichoirs peints aux couleurs de "camouflages" pour ne pas effrayer les oiseaux.
L'équipe de "Khamsa News" de son côté, avait prévu de filmer l'atelier afin de rendre compte de l'esprit de collaboration entrepris par les primaires en réalisant leur nichoir; des images que apparaîtront dans leur prochain "Khamsa news".


Pour visionner le "Khamsa News" cliquer ici


Le Mercredi 5 avril, il a fallu "mettre la main à la pâte". A l'aide d'un autre diaporama et d'une vidéo, Amandine a cette fois ci expliqué le fonctionnement et l'utilité d'un lombricomposteur, afin que les enfants puissent fabriquer le leur. 
Schéma Composteur/Lombricomposteur

Fabrication du lombricomposteur des enfants

Les enfants sont ensuite sortis pour aller à la recherche de vers de terre nécessaires à leur composteur. A l'aide de bâtons, ils ont retourné la terre et trouvé une bonne douzaine de vers. Puis, dans une caisse, ils ont ajouté du sable, le terreau sans trop le tasser,  les vers et enfin quelques déchets organiques.
Mise en place du terreau



Ces démarches environnementales participent de la vie communautaire incluant ainsi les parents et les habitants du quartier. Ils pourront notamment produire collectivement du compost en apportant leurs épluchures de légumes et fruits, des coquilles d’œufs, du marc de café, sachets de thé... en vu de leur futur jardin-potager.

Amine a aimé cette récolte !





Merci d'avance pour l'aide !