mardi 26 juin 2012

On en parle!

Deux articles sont parus aujourd'hui dans l'Est Républicain sur le festival Moussem Ma-Lorraine. Le premier est la programmation du festival et le second sur l'exposition de Calligraphies arabes de Mohamed Qarmad, au Conseil Général.
Nous vous laissons les découvrir
Programmation du festival

article sur l'exposition de calligraphies

30 juin : Concerts de musique

Le samedi 30 juin, dès 20h, à la Salle des Fêtes de Vandoeuvre-Lès-Nancy, aura lieu une soirée festive avec la venue de 3 groupes de musique.
La soirée commencera avec le groupe Nancéen ALMIM qui interprétera de la musique andalouse marocaine du répertoire de "Nouba Isbahane".
S'en suivra la performance de Noujoum El Farrah qui interprétera les chants traditionnels et festifs marocains.
La soirée se clôturera avec les Gnawa de Bruxelles.


L'entrée sera à 8€, et gratuit pour les moins de 12ans accompagnés d'un adulte

lundi 25 juin 2012

Spectacle de Fantasia

Samedi 30 juin et dimanche 1er juillet au Centre Equestre Drouot sera présenté un spectacle équestre traditionnel marocain : la Fantasia.

C'est une simulation d'assauts militaires, les cavaliers, munis de fusils à poudre noire, se lancent sur une seule ligne à vive allure, sur des chevaux richement harnachés. Ils simulent la charge d’une cavalerie, qui s’achève sur un tir coordonné. Selon les régions, elle peut être exécutée à dos de dromadaire ou à pied.
Héritière de l’art équestre arabo-turco-berbère, sa pratique est attestée depuis le XVIè siècle. Les premiers témoignages de voyageurs au Maghreb remontent au XVIIIè siècle. Elle sera connue sous le nom de fantasia, dès 1832, grâce aux tableaux d’Eugène Delacroix. 
La pratique de la fantasia est très vivace au Maroc. Comme le montre la création, en 2008, du Complexe royal des sports équestres et Tbourida Dar Es-Salam, une structure consacrée à la pratique équestre et comprenant notamment une école de fantasia et des ateliers de confection des habits des cavaliers et de fabrication des harnachements. 

vendredi 22 juin 2012

Dans le cadre du Moussem Ma-Lorraine



Exposition d'Asmae El Ouariachi

                  Lundi 25 juin au 29 juin au Conseil Général de Meurthe et Moselle
 
Asmae El Ouariachi a posé ses bagages et retrouvé son atelier au cœur de son Maroc Oriental.
De cette halte consacrée en grande partie à sa vie personnelle, est née l'idée d'une nouvelle exposition consacrée à sa propre existence et celui du féminin ...
Cette création s'inspire des changements et des bouleversements qui se sont opérés
dans la vie de l'artiste.
Les sujets abordés expriment la réalité vécue au quotidien par les femmes depuis le dit " Printemps Arabe".
Son travail artistique pose un nouveau regard sur sa propre vie, son propre corps et la vision d’autrui.
De cette réflexion a surgit un travail sur la nudité et la liberté de la femme :

Être actrice de son devenir.


   Cette œuvre est un cri de liberté. Elle a osé exposer son nouveau thème au cœur de sa ville Oujda connue pour être une cité conservatrice.
C'est une première dans l'Oriental, alors qu'en Tunisie la chasse est faite aux artistes qui osent.
                                                        
   A Oujda, le public applaudi, malgré quelques protestations.

Aujourd'hui, la grande Mosquée de Strasbourg sollicite Asmae El Ouariachi pour une création autour du dialogue et de l'interculturel.
Sa nouvelle création trouve son originalité dans le mariage des thèmes et des formes...La culture est omni présente, le corps prend une nouvelle forme et se meuble des couleurs prononcées.
Asmae expose et s'expose à travers des tranches de vie. Bonheur et souffrance se mêlent pour former une symphonie construite note par note.
On observe le parfait du mouvement en évolution, le passage d'une expression d'essais à la maturité professionnelle lui donne l'assurance d'une œuvre en marche.
 
    

En 2012, Asmae a voyagé entre les deux rives de la méditerranée, on exposant tantôt au Maroc, en France à Laxou et puis à Luxembourg à la galerie d'éclat de verre.
Puis au Centre Culturelle André Malraux à Vandoeuvre en septembre et à l'expo internationale à Lunéville en octobre....

www.artelouariachi.com 
https://mail.google.com/mail/u/1/images/cleardot.gif
Rahim Faïq 

Vous pourrez rencontrer les artistes exposés 
Mme EL OUARIACHI ASMAE et MR QARMAD
lors du vernissage des expositions le Vendredi 29 juin prochain à 17h au CONSEIL GÉNÉRAL 54
48 rue du Général Blandan à Nancy   

30 juin et 1er juillet : Journées autour de la culture et du folklore marocaine

Le festival Moussem Ma-Lorraine se terminera sur un grand week-end festif au Centre Equestre Drouot. Il y aura au programme:
Lampe artisanale

-Fantasia marocaine (spectacle équestre  traditionnel)
-Animations équestres du Club du Centre Drouot (spectacle équestres, balades en calèche, baptême poney,etc...)
-Stand d'artisanat marocain
-Stand de livres
-Atelier contes et atelier calligraphie
-Groupes de musique lorraine
-Restauration (spécialités marocaines et lorraines) et buvette

Le samedi 30 juin, l'espace sera ouvert de 11h à 19h.
Le dimanche 1er juillet, l'espace sera ouvert de 10h à 17h

Plus d'informations sur les animations seront disponibles sur le blog dès lundi.

mardi 19 juin 2012

25 - 29 juin : Exposition Calligraphies marocaines

Le Hall du Conseil Général accueillera du 25 au 29 juin l'exposition de l'artiste marocain Mohamed Qarmad, Calligraphies marocaines.
La calligraphie arabe a atteint, à travers la civilisation islamique, un sommet de raffinement et d’harmonie jamais égalé. Dans certaines œuvres, l’écriture stylisée a été raffinée à tel point que l’élégance l’emporte sur la lisibilité. L’écriture arabe a beaucoup évolué au cours de son histoire, prenant des formes variées suivant les supports et les usages. À partir de cette écriture, les calligraphes ont été amenés à créer, selon les époques et les lieux, un certain nombre de styles. L’art de la calligraphie arabe a évolué vers deux formes maîtresses : le Koufique (rigide et anguleux) et le Naskhi (cursif, souple et arrondi). Ces deux styles de base ont donné naissance à d’autres calligraphies.

Présentation de l'artiste : 
Mohamed Qarmad est le premier calligraphe à la télévision marocaine, depuis ses premières diffusions en noir et blanc à ce jour. Il a consacré toutes ses oeuvres et ses efforts pour faire connaître l’art de l’écriture arabe authentique. Il a remporté le prix spécial du forum international de l’Union des calligraphes, tenu le 28 juin 2008 à Pékin.


L'exposition sera visibles aux heures d'ouverture du Conseil Général.
Un vernissage sera organisé le vendredi 29 juin à 17h.
Les œuvres seront aussi présentées samedi 30 juin et dimanche 1er juillet lors du week-end festif au Centre Équestre Drouot.

lundi 18 juin 2012

28 juin : Cinéma

Le jeudi 28 juin à 19h au Centre Culturel André Malraux sera projeté le film de Mohamed Achaour : Un Film. Le soirée sera suivie d'un débat sur le thème de La liberté de la création cinématographique au Maroc.

Synopsis : 

Un réalisateur en devenir, écorché
vif, passe son temps à la recherche
du scénario parfait pour son premier
film. Dans son malaise, il entraîne son
épouse, comédienne, et son meilleur
ami, comédien aussi. Sur fond de quête
cinématographique, c’est une réelle
immersion dans les rapports humains et
amoureux qui lui explosent au visage.
Un délirium composé de films cultes,
bandes sons obsessionnelles et amour
du cinéma qui font perdre au réalisateur
le sens des réalités.

vendredi 15 juin 2012

28 juin : Table-ronde sur le droit des femmes migrantes

Le jeudi 28 juin, de 14h à 17h, se tiendra à la Salle Yves Coppens une table-ronde sur le thème Femmes migrantes, conventions bilatérales franco-marocaines et Moudawana : états des lieux et perspectives.
Elle sera animée par Naima Adam-Moudni (avocate à la cour de Nancy) et Astira Vincent (présidente de Khamsa).

Cette table-ronde part du constat, partagé par plusieurs intervenants, que les femmes immigrées sont souvent désemparées, mal informées, tiraillées entre le droit marocain et le droit français (face à la polygamie, le divorce, l'héritage, la garde d'enfants, la séparation des biens).

L’entrée en vigueur du nouveau Code de la famille (Moudawana) n’a pas été accompagnée par des actions de formations, ainsi il reste méconnu en France. Un travail de vulgarisation et d'explication, destiné à la fois aux femmes marocaines immigrées et aux acteurs socio-juridiques, parait nécessaire pour que la Moudawana soit comprise et efficacement appliquée

Même si nous nous réjouissons des avancées du Code de la famille, un regard critique s’impose sur certaines dispositions, notamment sur la question épineuse du patrimoine des conjoints et de l’héritage. Notre objectif est de mettre la lumière sur les difficultés des femmes migrantes et de relayer leurs souhaits, leurs revendications au gouvernement marocain pour que celui-ci aille jusqu’au terme de cette réforme. Cela passe obligatoirement par l’harmonisation des législations nationales avec la législation internationale, qui condamne toute forme de discrimination à l’égard des femmes, garantit leurs droits et prône l’égalité entre les sexes.

mercredi 13 juin 2012

27 juin : Table-ronde

Le Festival Moussem Ma-Lorraine débutera avec une table-ronde autour de la question du Judaïsme dans la culture marocaine. Elle aura lieu le 27 juin au Domaine du Charmois, à partir 18h30.
 Il y aura ainsi la participation de :


 - Mustapha Kharmoudi qui abordera le sujet des Juifs au Maroc au XVIIIè siècle. L'écrivain franco-marocain a déjà abordé cette époque dans son dernier roman, présenté par Khamsa lors de la Journée des migrants (plus d'informations ici)

 


- Michel Warschawsky (journaliste, co-fondateur et président du Centre d'information alternative à Jérusalem) parlera de L'impact du conflit israélo-palestinien sur les relations judéo-musulmanes.






- Chadia Arab (modératrice de la rencontre) se penchera sur le sujet des Migrations des juifs marocains.


Durant cette table-ronde des portraits de trois principales figures du militantisme judéo-marocain seront présentés : Simon Levy, Abraham Serfaty et Edmond Amran El Maleh.


Le nombre de place de la salle est limité. Vous pouvez toujours nous contacter si vous voulez plus de renseignements sur la manifestation et pour connaître le nombre de places restantes au 09 54 24 17 82 ou par mail (association.khamsa@free.fr)

lundi 11 juin 2012

Festival Moussem Ma-Lorraine

D’abord simple week-end festif, le Festival Ma-Lorraine a évolué cette année vers une manifestation de plus grande ampleur et regroupant le plus de personnes possibles et d'horizons différents. D'où l'utilisation du mot Moussem, qui désigne, au Maroc, le rassemblement de diverses personnes pour une fête.

Le festival se tiendra du 27 juin au 1er juillet à Vandoeuvre


La programmation se veut donc variée, avec autant de temps de réflexion que de festivité,  notamment la présentation d’un spectacle de fantasia marocaine (manifestation peu courante en France) L’objectif étant de faire découvrir le Maroc et sa culture à travers différents prismes: sa société, son folklore, sa musique, son histoire et son actualité. Nous avons donc voulu faire différents formats, pour appréhender au mieux la diversité des sujets traités. Ainsi, il y aura des tables-rondes et des rencontres. Mais aussi des expositions et des spectacles.


La programmation complète est disponible ci- dessous (vous pouvez cliquer sur l'image pour l'agrandir).





Nous présenterons plus amplement chaque manifestation dans les prochains jours.

lundi 4 juin 2012

Concert Solidaire

Pour soutenir ses actions, notamment les chantiers jeunes au Maroc, l'Association Khamsa organise un concert solidaire le  
7 juin 2012 à 20h30 au Mc Carthy à Nancy.
La musique sera essentiellement pop rock avec les groupes The Mandji's et Rosis & the tangle.

Le but de la soirée est de récolter des fonds pour nos projets. Ainsi, nous allons mettre en place une entrée de 2€ (pour ceux qui le souhaitent) qui donnera droit à des réductions sur les boissons (alcool et soft). L'entrée du bar pourra toujours se faire de façon libre.

Rendez-vous : 
7 juin à 20h30
Pub Mac Carthy 
6, rue Guerrier Dumast à Nancy


Pour plus d'information sur The Mandji's, rendez-vous sur leur page Facebook.